MARCH 7-13, 2022
REMEMBER THE PAST    ●    CELEBRATE THE PRESENT    ●    SHAPE THE FUTURE
#WOAW22     |    |    |  

53 000 personnes s’assemblent dans 148 endroits à travers le monde pour célébrer la Semaine mondiale des Femmes de l’air 2017

53 000 personnes s’assemblent dans 148 endroits à travers le monde pour célébrer la Semaine mondiale des Femmes de l’air 2017

Voir la vidéo sommaire

Fly It Forward flight in Bathurst, AustraliaDurant la 7e Semaine mondiale des Femmes de l’air (6-12 mars), toute une série d’actions conçues pour sensibiliser les filles et les femmes à l’aéronautique ont eu lieu dans 148 endroits sur les 5 continents.

Plus de 53 000 participantes ont sauté sur l’occasion de visiter des industries locales, participer à une foule d’évènements de tous genres, rencontrer des modèles féminins de l’aéronautique, pratiquer des compétences essentielles dans le domaine et explorer les aéronefs sur place. Un cinquième des participantes, soit 9 056, ont fait leur baptême de l’air, là où des pilotes participaient au “Défi passez le manche”.

WOAW Event in Lachute, Canada

Propulsée par l’Institut des Femmes de l’air du monde (iWOAW), la Semaine mondiale vise à éliminer la disparité des genres dans l’industrie de l’air et de l’espace en invitant les filles et les femmes à découvrir les carrières et les loisirs de l’aéronautique et de l’aérospatiale dans un environnement chaleureux ainsi qu’en les familiarisant avec l’histoire des femmes de l’air et leurs contributions aujourd’hui.

Les études, tout comme les sondages annuels d’iWOAW, le démontrent bien : il y a peu de chances que les filles et les femmes s’informent sur les métiers traditionnellement présentés comme masculins si elles ne sont pas spécifiquement invitées à le faire.

Depuis 2010, le “Défi passez le manche” et la Semaine mondiale des Femmes de l’air réussissent à changer les perceptions. Pour plus de 80 % des quelques 200 000 participantes à ce jour, c’est un moteur de changement de vie. En fait, 64 % envisagent maintenant une carrière ou un passe-temps dans le domaine.

Exploring aircraft during WOAW

S’adresser simultanément à des milliers de filles et femmes sans égard pour leur âge ou leurs affiliations est une des caractéristiques uniques du mouvement WOAW. Chaque année, iWOAW récompense les individus et les organisations qui ont excellé dans l’atteinte des objectifs de la Semaine mondiale et ont offert une expérience sans pareil au plus de jeunes filles possible. Plusieurs distinctions et trophées leurs sont remis.

Del Sol Aviation à Albuquerque, NM, É.U., a été l’hôte durant toute la Semaine d’un évènement à multiples facettes parmi lesquelles des activités éducatives, des visites d’aéronefs et des vols dans le cadre du “Défi Passez le manche”. Le trophée de l’Aéroport le plus pro-femmes au monde en 2017 revient de droit à l´aéroport international d’Albuquerque qui a réalisé le plus grand nombre de vols.  L’aéroport de Lachute, QC, Canada, est en 2e position pour ce titre et l’aéroport de Brampton-Caledon, ON, Canada en 3e.

Tout au long de la Semaine, les pilotes participant au “Défi Passez le manche” ont fait découvrir le vol à d’innombrables filles de tout âge au cours de plus de 900 heures en pendulaire, ultraléger, petit avion et hélicoptère. Pour gagner le titre de Pilote la plus dévouée au monde ou de Pilote le plus avenant au monde en 2017, il fallait faire un minimum de 20 décollages et atterrissages.

Dianna Stanger - Fly It Forward Pilot

Personne n’a fait monter dans les airs autant de jeunes filles que Dianna Stanger. Cette pilote d’hélicoptère a effectué plus de 180 vols durant les 7 jours de la Semaine pour initier 925 d´entre elles à Albuquerque, NM, É.U.  Elle remporte haut la main le trophée de la Pilote la plus dévouée au monde et a servi d’inspiration à ses consœurs pilotes notamment les finalistes Bobbie Lind et Susan Larson, basées à l’aéroport d’Albuquerque.

Sylvain Cantan, de Bozas en France, a piloté son ultraléger en quasi continu pendant 2 jours pour obtenir le trophée du Pilote le plus avenant au monde 2017. Sur la 2e marche du podium Yves Barbeau de Lachute, QC, Canada, et sur la 3e, Bernard Chirol d’Étables en France.

escape chute

Marguerite Varin de Lachute, QC, Canada, remporte le trophée de l’Organisatrice la plus productive au monde dans la catégorie avec vols, œuvrant sur 2 aéroports et coordonnant entre autres jusqu’à 170 vols par heure.  Son homologue dans la catégorie sans vol est Terri Donner de Louisville, KY, É.U., qui a coordonné un grand évènement réunissant des guides avec l’aide des chapitres locaux des associations Ninety-Nines et AWAM.

Preflighting

iWOAW honore les organisateurs d’évènements de plus de 50 participants qui se sont démarqués par la qualité de leur travail. Emma Bowley de Temora, NSW en Australie, a réalisé l’action qui a reçu le plus de commentaires positifs et gagne le titre d’Organisatrice la plus plébiscitée au monde en 2017 dans la catégorie action avec vols. Vasif Yuceliş reçoit ce titre pour son rôle dans une série d’actions sans vols à Antalya en Turquie.

Mireille Goyer, fondatrice et présidente d’iWOAW, raconte qu’après un début modeste en 2010 avec 1 600 vols dans le cadre du “Défi Passez le manche”, la Semaine s’est transformée en une immense fête capable de toucher le cœur et changer la vie de 53 000 filles et femmes en seulement sept jours.  « C’est extraordinaire et très encourageant, » dit-elle. « Nous sommes sur la bonne voie pour changer le visage de l’aviation. »

fda16

Jennifer Murray, détentrice de records mondiaux en hélicoptère, remettra les trophées aux gagnants-gagnantes de la Semaine lors d’une cérémonie de remise de prix durant le Symposium d’iWOAW du 24 au 26 mai prochain à Vancouver, CB, Canada.

L’an prochain, la Semaine mondiale des Femmes de l’air (5-11 mars) aura pour thème “Les démones de la vitesse : 65 ans de femmes supersoniques” afin de souligner le vol supersonique de Jacqueline Cochran en 1953.