MARCH 7-13, 2022
REMEMBER THE PAST    ●    CELEBRATE THE PRESENT    ●    SHAPE THE FUTURE
#WOAW22     |    |    |  

Plus de bourses pour les femmes en 2016

Plus de bourses pour les femmes en 2016

Wendy Rose, First to Solo Challenge Winner in 2015
Wendy de l’Alabama a gagné le grand prix du Défi du Premier Lâcher™ en 2015

L’institut des Femmes de l’air du Monde (iWOAW) est fier d’annoncer que, grâce au soutien de ses membres et aux dons du public, elle offrira plus de bourses pour les gagnantes du Défi du Premier Lâcher™ 2016.

Wendy Rose, une résidente d’Alabama, n’avait pas pensé à apprendre à piloter avant d’entendre parler du Défi du Premier Lâcher™. Elle se concentrait plutôt à offrir des opportunités à sa fille, Dana, qui rêve de devenir un astronaute. C’est son mari qui a découvert les défis de la Semaine mondiale des Femmes de l’air qui lui a suggéré de les relever.

“Je n’étais pas sûre au départ. Mais j’ai décidé de devenir pilote pour pouvoir emmener ma fille dans le ciel, près des étoiles, avant qu’elle ne puisse le faire de son propre chef,” a dit Rose.

Sept semaines après son premier vol sur petit avion, Rose devint la première parmi toutes les candidates du Défi du Premier Lâcher 2015 à faire son premier lâcher. Elle a gagné 1 500 $ envers de la formation de pilote et un casque Sennheiser. Elle veut maintenant devenir instructrice de vol.

En 2016, iWOAW offrira des bourses à deux femmes de plus qui feront leur premier lâcher sans délais après avoir découvert le vol pendant la Semaine mondiale des Femmes de l’air pour un total de 3 bourses. La gagnante et les deux finalistes recevront 2 500 $, 1 500 $, et 500 $ respectivement.

Nos sondages annuels parmi les filles et les femmes qui participent aux festivités de la Semaine mondiale des Femmes de l’air montrent que 72% d’entre elles n’avaient pas pensé à rechercher de l’information sur les opportunités disponible avant d’entendre parler de la Semaine. Les sondages montrent aussi que le Semaine change leurs perceptions de manière dramatique. En effet, 78% des sondées ont déclaré considérer s’impliquer dans l’aviation pour le travail ou le plaisir après leur expérience de la Semaine.

Le Défi du Premier Lâcher™ est conçu pour transformer l’enthousiasme en action. Il donne une raison aux femmes de commencer les leçons de pilotage sans délais après avoir découvert le vol pendant la Semaine.

Étant donné la croissance exponentielle de la Semaine mondiale des Femmes de l’air et son ampleur globale, iWOAW a décidé de prioriser l’expansion du Défi du Premier Lâcher™ pour motiver encore plus de vocations aéronautiques parmi la population féminine et fermer l’écart important entre les genres dans l’aviation.

“La plupart des initiatives de sensibilisation sont limitées à des groupes d’âge qui ne sont pas en position de faire quoique ce soit pour une autre décennie,” dit Mireille Goyer, fondatrice et Présidente d’iWOAW. “Les données statistiques montrent que presque 50% des pilotes, femme ou homme, apprennent à piloter entre les âges de 20 et 30 ans, pas leur adolescence. En s’intéressant aux filles et femmes de tout age et ceci au niveau mondial, l’initiative de la Semaine mondiale des Femmes de l’air sort des rangs par rapport à l’approche classique de l’industrie.”

Pour devenir éligible pour le Défi du Premier Lâcher 2016, les femmes doivent faire leur premier vol sur petit aéronefs en participant à des activités organisées de la Semaine mondiale des Femmes de l’air ou en achetant un vol de découverte dans une école de pilotage pendant la semaine du 7 au 13 mars 2016 et faire un rapport de vol sur le site internet officiel de la Semaine avant le 15 mars 2016.